Salman al-Sabah : des mesures prévues pour corriger la situation sportive

0

KUWAIT- 4 novembre (KUNA) Le ministre de l’Information et le ministre d’État pour les affaires de la jeunesse Cheikh Salman Al-Humoud Al-Sabah, a déclaré mercredi que le gouvernement prendrait une série de procédures juridiques et réglementaires pour corriger, développer et soutenir le mouvement sportif dans le pays.

En s’adressant à une session de l’assemblée nationale sur la situation des sports au Kuwait, le ministre dit : « Il y a un système international (concernant le sport) dirigé par des règles et des lois, plus que par l’intérêt et le favoritisme ».

Il a regretté que ceux qui cherchaient à suspendre l’activité sportif koweïtien « sont des fils du Koweït qui, je l’espère, seraient revenir sur cette plainte et de prouver aux organisations internationales que notre législation est compatible avec la Charte olympique et que l’État soutient pleinement les sportifs mouvement. »

Nommant la récente décision prise par le Comité international olympique (CIO) de suspendre l’activité sportive koweïtienne comme «injuste», le ministre a déclaré qu’il n’y a aucune interférence que ce soit dans les législations koweïtiens, ou dans les autorités sportives koweïtiennes qui ont la pleine indépendance.

Cheikh Salman a déclaré que la principale raison de l’intervention de la COI, selon sa lettre le 22 Octobre, était la plainte par le Comité Olympique du Koweït (KOC) au sujet d’un conflit avec le gouvernement koweïtien sur les activités sportives.

Il a poursuivi en disant que, par suite de la forte baisse du niveau des jeux de sport et les résultats des équipes, une intervention législative était nécessaire en 2007 par l’adoption d’un ensemble de lois, y compris celle qui interdisent de combiner les positions à la KOC, les associations sportives et clubs en même temps, ce qui a provoqué ceux qui sont en charge du mouvement sportif .

Le problème a été déclenché initialement par le décret n°26/2012 qui comprenait des failles dans l’application, principalement l’incapacité des clubs sportifs de tenir leurs réunions ordinaires d’Assemblée générale en vue de la révision de leurs statuts en conformité avec la Charte olympique.

«Nous nous retrouvons devant un état de chaos des sports organisé pour dissoudre les clubs comme, conformément à la loi, le gouvernement a dû adopter la loi n °134/2013, afin de trouver des solutions et il y avait les communications avec le KOC à cet égard » a-t-il dit, notant que l’État n’a pas voulu adopter des décrets qui auraient pu être considérés comme une ingérence dans la situation sportive.

Après avoir cherché à résoudre le problème, le gouvernement a adopté le décret n°117/2014 dans le but d’empêcher la dissolution des clubs sportifs par la force en raison de l’échec à tenir leurs assemblées générales par la loi n°26/2012, a noté le ministre.

La nouvelle loi est principalement destinée à réduire le quorum pour les assemblées générales extraordinaires d’assemblage des deux tiers des membres à seulement 250 membres, et la mise en cotisations minimales et maximales, étant donné que certains frais sont montés en flèche jusqu’à 1000 KD, a ajouté Cheikh Salman.

La loi n°25/2015, qui a été déposé par les membres de l’Assemblée nationale, était destiné à réglementer les élections impliquant les clubs sportifs, les associations et la KOC, respectivement, et à traiter les défauts en matière de conflits sportifs ou des lois, en vue de rationaliser les litiges entre la les associations sportives et la création d’un terrain de sport.                                                      

Print Friendly, PDF & Email
Share.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Salman al-Sabah : des mesures prévues pour corriger la situation sportive

by Shaffaf time to read: 2 min
0