Le parlement réclame une enquête sur la suspension des activités sportives au Koweït

0

KUWAIT – 4 novembre (KUNA) Un certain nombre de législateurs ont appelé mercredi à l’ouverture d’une enquête urgente sur le Comité international olympique (CIO) et la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) afin de suspendre toutes activités sportives au Koweït.

Les députés, lors d’une séance supplémentaire ayant eu lieu aujourd’hui, ont exigé la référence du dossier au comité de la jeunesse et des sports du Parlement afin de mener une enquête approfondie sur cette affaire et d’identifier ceux qui se tenait derrière la décision du CIO.

Ils ont exhorté le comité parlementaire pour terminer et présenter un rapport détaillé dans les trois mois, l’invitant à fournir des propositions éventuelles sur les stratégies et les politiques nécessaires pour améliorer le sport au Koweït qui a été détérioré dernièrement.

Ils ont également demandé au comité de recommander un certain nombre de mesures pour remédier aux causes qui ont conduit à la suspension.

Le comité a tous les pouvoirs qui lui permettent de réaliser sa mission, conformément à l’article 114 de la Constitution et l’article 146 du règlement de l’Assemblée nationale, ont-ils déclaré.

Basé sur ses relations avec les gouvernements et les organisations internationales, les législateurs ont également exhorté le ministère des Affaires étrangères pour se coordonner immédiatement et communiquer avec les pays fraternellement et amicalement afin de se tenir contre cette « décision irresponsable » qui va à l’encontre de tous les accords et les lois organisant les relations entre les Etats membres et la CIO, la FIFA et d’autres organisations et fédérations sportives.

Les législateurs ont également chargé la division parlementaire d’exposer le CIO et la violation de la FIFA des valeurs et des principes qui contrôlent ses pouvoirs. Ils ont également demandé à la division parlementaire de communiquer avec leurs homologues partout dans le monde pour rallier le soutien au droit inaliénable du Koweït à se défendre contre les actes injustifiables des organisations sportives internationales et à limiter ses mouvements erronés qui sont destinés à réaliser des intérêts personnels irresponsables indépendamment de ses impacts.

Les députés ont demandé au ministère des affaires de la jeunesse et à d’autres organes de l’Etat concernés de porter immédiatement des actions en justice contre quiconque étant impliqué directement ou indirectement – en contactant les organisations internationales et régionales et à les informer de l’information trompeuse et inexacte de la situation des sports dans Koweït – suite à la décision de suspension.

Ils ont souligné que la suspension des activités sportives au Koweït a mis en péril les intérêts de l’Etat, malgré le fait que les lois sportives du Koweït sont compatibles avec les chartes et règlements du Comité international olympique, de la FIFA et d’autres organisations sportives internationales. Ils ont également recommandé d’engager des poursuites et de demander aux organes judiciaires d’enquêter sur la question conformément à l’article n°15 du code pénal et n°16 de 1960.

Pour conclure, le Président de l’Assemblée nationale Marzouk Al-Ghanim a conclu la séance en fixant le 17 Novembre pour date du vote sur les recommandations.

Print Friendly, PDF & Email
Share.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Le parlement réclame une enquête sur la suspension des activités sportives au Koweït

by Kuna time to read: 2 min
0
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x