Les Fédérations de football publient peu ou pas d’informations sur des millions de dollars reçus de la FIFA

0

Un nouveau rapport de Transparency International montre le manque d’informations et de transparence dans le football et met en avant les risques de corruption.

La plupart des 209 associations nationales de football qui composent la FIFA, l’instance dirigeante du football mondial, publient peu ou pas d’informations sur ce qu’ils font et comment ils dépensent leur argent malgré le fait qu’ils ont reçu plus de 1 million de dollars chacun de la FIFA en 2014, selon un nouveau rapport de Transparency International.

Avec la crise de la corruption engloutissant encore la FIFA, Transparency International a mené des recherches sur les structures dirigeantes des associations membres de la FIFA pour voir combien d’informations sont publiquement disponibles sur leurs fonctionnements.

Transparency International a cherché sur les site Web des Associations de Football  (FA) pour trouver des informations sur les comptes financiers, sur les statuts, sur les codes de conduite et sur les rapports d’activité annuels.

Le rapport intitulé Transparency International Football Gouvernance League Table (rédigé en anglais et en espagnol) montre que:

▪ 81 pour cent des FA n’ont pas de dossiers financiers accessibles au public

▪ 21 pour cent des FA n’ont aucun site Web

▪ 85 pour cent des FA ne publient pas de comptes d’activités de ce qu’ils font.

Seulement 14 des 209 associations de football de la FIFA – Canada, Danemark, Angleterre, Hongrie, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Nouvelle-Zélande, Irlande du Nord, Norvège, Portugal, République d’Irlande et Suède – publient le minimum de renseignements nécessaires pour laisser les gens savoir ce qu’ils font, comment ils dépensent leur argent et en quelles valeurs ils croient.

« Le risque de corruption dans un grand nombre d’associations de football du monde entier est élevé. Ce problème est aggravé par le manque d’informations telles que les états financiers vérifiés pour de nombreuses associations », a déclaré M. Cobus de Swardt. « La FIFA doit appliquer une meilleure gouvernance pour ses membres ainsi que pour elle-même. La bien que le football peut faire est ternie lorsque la corruption est autorisé à prospérer ».

« Tout nouveau président de la FIFA doit faire une priorité de créer une gouvernance plus soumises au contrôle tout au long des organisations de la base et jusqu’en en haut », a déclaré M. de Swardt.

Les six confédérations régionales, qui ne sont pas membres de la FIFA, mais organisent des activités régionales de football comme l’Euro 2016 et la Copa America peuvent également s’améliorer. Seulement deux d’entre elles publient des comptes financiers: l’ l’UEFA et la Confédération africaine.

Transparency International fait une série de recommandations visant à améliorer la façon dont le football est régi.

Ceci inclus:

▪ La FIFA devrait faire obligatoire à tous ses membres de rendre public les informations suivantes comme un pré-requis pour l’adhésion et l’aide financière: des comptes financiers verifiés, un rapport annuel d’activités, un code de conduite et des statuts.

▪ Le site de la FIFA devrait rendre plus facilement accessibles toutes les chartes, les rapports d’activités et les rapports financiers des Fédérations Sportives sur sa page pincipale.

▪ Les six confédérations régionales de football devraient s’engager à publier toutes les informations opérationnelles pertinentes sur leurs sites Web, y compris les comptes financiers et les codes de conduite.

2015_FootballGovernanceResultPie_620

cliquer pour lire le rapport en englais:   THE TRANSPARENCY INTERNATIONAL FOOTBALL GOVERNANCE LEAGUE TABLE

Traduit par Shaffaf

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Share.
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x