L’Iran arrête un général des Gardiens de la Révolution accusé d’espionnage pour le compte d’Israël

0

Cette arrestation est la dernière manifestation du climat de méfiance qui règne à Téhéran

 

Les autorités iraniennes ont arrêté un général du Corps des gardiens de la révolution islamique au début du mois, le soupçonnant d’espionnage au profit d’Israël, ont déclaré des médias iraniens.

Cette arrestation est la dernière manifestation du climat de méfiance qui règne à Téhéran après plusieurs attaques contre des cibles militaires et nucléaires attribuées à Israël.

L’arrestation du général de brigade Ali Nasiri  (photo) est intervenue deux mois après l’arrestation de plusieurs dizaines d’employés du programme de défense antimissile du ministère iranien de la défense pour avoir divulgué des renseignements militaires classifiés, notamment des plans de missiles à Israël, a déclaré un responsable iranien au New York Times.

Nasiri était un commandant supérieur de l’unité de protection de l’information du Corps des gardiens de la révolution, selon le New York Times.

Son arrestation a ébranlé les dirigeants de Téhéran, ont indiqué des responsables iraniens au quotidien américain, et certains ont demandé le retrait du chef du renseignement, Hossein Taeb, qui a demandé une année supplémentaire pour améliorer son statut, mais a été remplacé quelques jours plus tard.

I24

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Share.
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x