Silence de l’UNESCO: le Liban rase le cimetière juif de Saïda

1
Des travaux d’agrandissement de l’autoroute de Saïda (Liban-Sud) ont causé la destruction en trois endroits de l’enceinte protégeant le cimetière juif de la ville ainsi que l’affaissement de plusieurs tombes, a dénoncé Nagi George Zeidan, chercheur et spécialiste de la communauté juive au Liban, qui a découvert les travaux la semaine dernière en se rendant au cimetière.

 

“L’enceinte pour protéger le cimetière avait été construite en 2015 suite à un don d’un juif libanais vivant à Paris dont les parents et les grands-parents reposent au cimetière. J’avais été chargé aussi de nettoyer les tombes dont certaines s’étaient affaissées en 1992 lors de la construction de la première autoroute”, raconte-t-il. C’est lui qui a tiré la sonnette d’alarme en prévenant le conseil de la communauté juive au Liban et en publiant des photos sur Facebook.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] three points along the edge of the Jewish Cemetery of Sidon, in Lebanon’s south, according to a report last month about the damage in Middle East Transparent, a news and activism site promoting minority […]

Share.
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x