Liban: Lancement d’une campagne « contre l’utilisation de la religion en politique et dans les guerres »

0

Une campagne « contre l’utilisation de la religion en politique et dans les guerres » a été lancée hier, à l’initiative de deux professeurs d’université, l’ancien ministre Tarek Mitri et l’anatomiste Antoine Courban, ainsi que de notre collègue Michel Hajji Georgiou.

La campagne a commencé par une pétition d’une soixantaine de noms « contre les guerres religieuses », dont nous reproduisons le texte intégral ci-dessous avec les noms des signataires.
Le document refuse notamment que « des guerres ou des actions terroristes puissent être justifiées au nom de la religion » et rejette l’argument que « la protection des chrétiens puisse servir d’alibi au service d’objectifs idéologiques ou politiques, comme certains ont tenté de le faire récemment en appui à l’intervention militaire de la Russie en Syrie ».

Sans titre 2

Le texte de la pétition
Voici le texte de la pétition, qui est désormais ouvert à toutes les signatures sur la page Facebook Petition Against Religious Wars et sur une adresse e-mail qui sera communiquée ultérieurement :

« Dans la foulée de la tragédie des violences et des ruines qui s’abattent sur les pays arabes, en raison du despotisme et du terrorisme sous toutes leurs formes,
« Face aux dangers réels qui guettent l’unité, la pluralité et la diversité de nos sociétés, du fait de l’oppression, de la privation des libertés, et du déferlement des courants radicaux, du fanatisme et de l’exclusion,
« Dans le cadre de notre conviction profonde dans l’État de droit et d’une citoyenneté fondée sur l’égalité, la liberté et la dignité humaine,
« Nous déclarons notre refus catégorique de toute instrumentalisation des sentiments religieux au service d’intérêts politiques. De même, nous rejetons que soit attribuée une quelconque légitimité religieuse aux positions politiques des Etats, aux opérations militaires de leurs troupes, ou encore aux groupes et organisations armées. Nous refusons également que des guerres ou des actions terroristes puissent être justifiées au nom de la religion.
« Nous refusons sans équivoque que l’argument de la « protection des chrétiens » puisse servir d’alibi au service d’objectifs idéologiques ou politiques, comme certains ont tenté de le faire récemment en appui à l’intervention militaire de la Russie en Syrie.
« Nous estimons que les Églises ainsi que les institutions religieuses musulmanes se doivent de prévenir tout dommage pouvant nuire à l’homme, de soulager toute souffrance, de secourir toute victime et de tout mettre en œuvre en vue de la réconciliation. Leur rôle ne saurait être compatible avec le soutien à un conflit armé ou avec sa bénédiction.
« Nous insistons sur l’appartenance, enracinée dans l’histoire, des chrétiens du Levant arabe à leurs patries respectives ; sur leur attachement à leur identité nationale ainsi que leur fidélité à leur partenariat avec tous leurs concitoyens, quelles que soient les difficultés d’un tel vivre-ensemble.
« Nous lançons un appel aux musulmans et aux chrétiens, les invitant à demeurer plus solidaires que jamais en vue de défendre les droits de l’homme, tant sur le plan de l’individu que celui des groupes, et à rejeter toute forme d’exclusion ou de discrimination entre les hommes sur base de l’appartenance religieuse.
« Nous invitons quiconque souhaiterait s’associer à notre position de visiter la page Facebook de notre action intitulée: Petition Against Religious Wars.

Les signataires
Voici les noms des signataires de la pétition : Tarek Mitri, Antoine Courban, Michel Hajji Georgiou, Georges Dimas, Ramzi Jreige, Atef Majdalani, Joseph Maalouf, Ibrahim Najjar, Nicolas Nahas, Gabriel Murr, Walid Kassir, Roy Badaro, Samir Abdel Malak, Jihad Mouraccadeh, Raymond Haddad, Nadim Haïdar, Chafic Haïdar, Michel Nseir, Asma Andraos, Shirine Abdallah, Élias Hallak, Amal Hallak, Toufic Melhem, Jirgi G. Bachir, Nicole Fayad, Michèle Metni-Gharios, Nayla Debs-Camillieri, Nayla Debs, Nouhad Choucair, Nadim Choueïri, Nadim Abou-Rizk, Gisèle Khoury-Kassir, Sabine Bustros, Fady T. Bustros, Georges Melhem, Nabil Chaaya, Raja Abdallah, Bernard Bridi, Nouhad Baroudi, Philippe Khouri, Constantin Parnos, Dimitri Bekhazi, Najib Coutya, Nicolas Louka, Hanna Haïdar, Lea Baroudi, Michèle Bustros, Samir Tuéni, Béchara Khaïrallah, Antoine Haddad, Abdallah Haddad, Élias Moukheiber, Rima Boutros Younes, Tania Fouad Boutros, Nayla Sayegh Chkeibane, Wehbé Katicha, Zeina Bridi, Jyad Murr, Chryssoula Georgiou, Wissam Fayad, Tilda Abou Rizk, Imad Wakim, et Christo EL Morr.

Une nouvelle liste de signataires sera communiquée dans les prochains jours.

Print Friendly, PDF & Email
Share.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Liban: Lancement d’une campagne « contre l’utilisation de la religion en politique et dans les guerres »

by Shaffaf time to read: 3 min
0