IRAN, RÉPRESSION TOUS AZIMUTS

0

 

Mahsa Amini a eu «la chance» de mourir dans le commissariat de la police de Téhéran le 16 septembre. Maltraitée, violentée, elle a succombé au choc de ses tortionnaires.

 

En quittant ce monde, elle a déclenché la révolte de tout un pays contre un régime dictatorial et impopulaire. Elle est devenue une héroïne de l’histoire de son pays.

Elle avait 22 ans.

Majidreza Rahnavard, 23 ans, a été pendue en public à Machhad, la deuxième ville d’Iran, pour avoir manifesté contre le régime.

Un autre jeune homme, lui aussi était âgé de 23 ans, a été pendu.

Dix autres jeunes personnes ont été condamnées à mort pour leur participation aux manifestations qualifiées par le pouvoir d’«émeutes». Ils attendent dans le couloir de la mort qu’on vienne les chercher pour les pendre.

Pendus!

J’imagine ces jeunes gens, qui n’ont commis aucun crime, réveillés à l’aube, entraînés vers la potence et exécutés en public.

J’imagine les larmes cruelles, la peur profonde, l’angoisse qui immobilise la respiration, puis la corde au cou et l’ordre donné par un sbire content d’avoir rempli son «devoir».

J’imagine les mères de ces enfants assister à la pendaison de leurs progénitures. L’Iran est un État sadique et sans pitié. Il sort de la sphère des pays civilisés. Pendre des jeunes gens pour avoir osé manifester est un crime contre toute l’humanité.

J’imagine la satisfaction de ces ayatollahs bien installés dans leur palais, obéissant à la loi de la plus horrible des barbaries. Ils sont contents de pouvoir continuer à exercer leur pouvoir enduit d’huile dite religieuse.

Heureusement que notre pays n’a plus de relation avec cet État qui aide les séparatistes.

L’Iran est une puissance militaire et industrielle. C’est, depuis le renversement du Chah, la patrie du shiisme et de l’autoritarisme qui n’a que faire du regard du monde sur ce qu’il fait. C’est aussi un pays qui a de grands écrivains, des artistes de grand talent, des créateurs qui célèbrent une grande civilisation. Cette civilisation est pour le moment prise en otage par des esprits obtus et sans vraie culture.

En ce moment, des poètes, des écrivains, des intellectuels sont en prison pour le simple fait d’être ce qu’ils sont. Ils n’ont tué personne. Mais le fait de s’opposer à ce régime rétrograde et cruel les a condamnés à être jetés en prison.

Le poète Abdellatif Laâbi a été alerté par les familles de ces vingt-quatre poètes. Il nous donne le nom, l’âge et la date d’arrestation de chacun:

Les voici:

علی اسداللهی

M. Ali Asadollahi

Poète, étudiant en littérature persane

Né en septembre 1987

Date d’arrestation: 21 novembre 2022

 

علیرضا آدینه

M. Alireza Adineh

Poète

Né en janvier 1975

Date d’arrestation: 30 novembre 2022

 

آیدا عَمیدی

Mme Aida Amidi

Poète

Née le 14 janvier 1982

Date d’arrestation: 5 décembre 2022

 

آرش گنجی

M. Arash Ganji

Auteur et traducteur

Né en 1986

Date d’arrestation: 1er novembre 2021

 

امیرحسین بِریمانی

M. Amirhossein Berimani

Poète, écrivain et réalisateur

Né le 27 mars 1997

Date d’arrestation: 29 septembre 2022

Condamné à cinq ans de prison

 

آتفه چهارمحالیان

Mme Atfe Charmahalian

Poète

Née en 1981

Date d’arrestation: 3 octobre 2022

Libérée sous caution le 13 décembre 2022, jusqu’à l’audience du tribunal.

 

امیرحسین آتش

M. Amirhossein Atash

Poète

Date d’arrestation: 22 octobre 2022

 

آرش قلعه گلاب

M. Arash Ghalegolab

Écrivain et journaliste

Date d’arrestation: 26 mai 2022

 

بهروز یاسمی

M. Behrouz Yasmi

Poète

Né le 31 mai 1968

Date d’arrestation: 17 octobre 2022

 

بنفشه کمالی

Mme Banafche Kamali

Poète

Date d’arrestation: 24 septembre 2022

 

فرهاد میثمی

M. Farhad Maithami

Auteur et traducteur

Né le 17 novembre 1969

Date d’arrestation: 31 juillet 2018

 

هادی حکیم شفایی

M. Hadi Hakim Shafaei

Écrivain

Date d’arrestation: 1er octobre 2022

 

کیوان مهتدی

M. Keyvan Mohtadi

Auteur et traducteur

Date d’arrestation: 9 mai 2022

 

محمود طراوت روی

M. Mahmoud Taravatroy

Poète

Date d’arrestation: 1er novembre 2022

 

مونا برزویی

Mme Mona Borzoui

Poète

Née le 9 mai 1984

Date d’arrestation: 28 septembre 2022

 

محسن زهتابی

M. Mohsen Zéhtabi

Écrivain

Date d’arrestation: 21 septembre 2022

 

مژگان کاووسی

Mme Mozhgan Kavossi

Écrivaine

Date d’arrestation: 22 septembre 2022

 

نگین آرامش

Mme Negin Aramesh

Traductrice

Date d’arrestation: 23 septembre 2022

 

پوران ناظمی

Mme Puran Nazémi

Écrivaine

Date d’arrestation: 18 septembre 2022

 

روزبه سوهانی

M. Roozbe Sohani

Poète

Né en 1985

Date d’arrestation: 5 décembre 2022

 

سجاد رحمانی ماسال

M. Sajjad Rahmani Masal

Poète

Né en 1985

Date d’arrestation: novembre 2022

 

سعید مدنی

M. Saeed Madani

Écrivain et sociologue

Né en 1959

Date d’arrestation: 25 avril 2022

Condamné à 9 ans de prison

 

سعید هلیچی

M. Saeed Halychi

Écrivain et poète

Date d’arrestation: 19 octobre 2022

 

سیدنوید سید علی اکبر

M. Syed Navid Syed Ali Akbar

Auteur et traducteur

Né en 1981

Date d’arrestation: 16 octobre 2022

 

Voici ce qu’a écrit Abdellatif Laâbi:

«J’appelle à une grande vague de dénonciation de la terreur que fait régner le régime iranien et de soutien aux écrivains emprisonnés ou poursuivis pour leurs écrits, ou pour avoir exprimé librement leur opinion sur la situation qui prévaut dans leur pays. Faut-il rappeler que la vie de ces femmes et de ces hommes est réellement menacée? Est-il besoin de réaffirmer que notre rôle d’écrivain comporte aujourd’hui plus que jamais le devoir impératif d’élever notre voix pour dénoncer l’écrasement des libertés partout où la barbarie piétine toutes les valeurs qui nous poussent à écrire?»

 

Qu’ajouter de plus? Faire connaître les crimes que commet en toute impunité un régime qui assassine sa jeunesse et son avenir.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Share.
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x