Le Comité International Olympique de Patrick Hickey et La Mafia

0

Pat Hickey en sait plus que la plupart des gens à propos de la corruption olympique. Il a été aux premières loges ce dernier quart de siècle. En 1991, quand il était un responsable du Conseil olympique d’Irlande, Pat a appris que, dans la lutte féroce pour accueillir les Jeux Olympiques d’hiver de 1998, certains membres du COI ont vendu leurs votes à la riche ville candidate de Nagano pour 100.000 $.

Nous savons cela parce qu’en Mars 1991 Pat a envoyé une lettre portant la mention «Strictement privé et confidentiel » aux dirigeants de l’offre rivale de Salt Lake City pour les Jeux. Nous avons obtenu notre copie des archives compilées après que les pots de vin de Salt Lake soient devenus publiques. Pat n’a jamais dénoncé les escrocs et ayant prouvé sa fiabilité, a été élevé au rang de membre du COI en 1995.

10 1991 Hickey-SLC Bribe

Les temps étaient joyeux au COI. Pat a obtenu sa part quand Atlanta a été candidate aux Jeux d’été de 1996. Ils ont payé pour ses vacances, avec d’autres responsables olympiques, à l’hotel de rêves, The Cloisters, à Sea Island, au large de la côte de la Géorgie. Le billet d’avion retour de Hickey de Dublin était à 5344$ et le chef de l’équipe d’accueil avait dit « ah, ils ont tous beaucoup manger. »

Trois ans plus tard, le scandale de corruption de Salt Lake a éclaté et plusieurs autres ont rapidement suivi. Pat Hickey a été nommé à un comité du COI chargé de «réforme». A ses côtés il y avait des membres qui dissimulaient des histoires de contrats sportifs, de pots de vin, cachant les scandales de dopage et de plusieurs escroqueries. Comme prévu, leurs «réformes» ne se sont pas faites et les membres du COI se sont occupés d’eux-mêmes et de sélectionner des semblables. Pat a du faire face à une élection quand il est devenu président du Conseil Olympique de l’Irlande en 1989, mais, profitant d’une nouvelle constitution qui donne à ses partisans des votes supplémentaires, il est toujours en place. En son temps, Pat avait menacé de poursuivre la plupart des médias irlandais afin qu’ils en fassent un héro local.

Le pouvoir réel est tombé aux pieds de Pat en 2006 quand il a gagné le contrôle des peu connus Comités Olympiques Européens [COE] composés de 49 membres et est entré dans un nouveau monde de dîners de galas. Mais il voulait ses propres Jeux. L’Asie les a, les Etats-Unies aussi, Pat doit faire des Jeux européens son propre héritage. Le problème était que personne ne les voulait. L’été européen est rempli des événements sportifs du haut niveau à travers le continent. Qui pourrait payer les nouveaux jeux, et où seraient trouvés les athlètes?

La lettre d’amour de Hickey à Lukashenko

11 Belarus citation

Les pays démocratiques d’Europe ont détourné le regard, gênés. Mais il y en avait un qui voulait détourner l’attention de ses abus épouvantables des droits de l’homme et de sa dictature. Le premier indice sur les plans de Pat est venu au congrès du COE à Istanbul en 2008. Sans consulter ses membres, Pat a annoncé un prix spécial au président du comité national olympique de la Biélorussie pour « sa contribution exceptionnelle au Mouvement olympique. » Cela a été déconcertant parce que la Biélorussie a hérité de la tradition de doper ses athlètes comme dans l’ex-Allemagne de l’Est. Tous les Jeux Olympiques ont eu leurs scandales biélorusses. Ca a été le premier aux Jeux de 2012 à Londres.

La travail officiel de ce président était deprésidée des restes stalinien de la Biélorussie. Quand Alexandre Loukachenko a lâcher ses voyous de policiers contre les jeunes manifestants pro-démocratie, il voulait  des événements sportifs. Ceci a impressionné Pat Hickey qui a annoncé en 2011, qu’ »il est important que le Comité National Olympique en Biélorussie soit dirigée par Alexander Lukashenko. » Mais cela n’a point impressionné l’Union Européenne qui a interdit au voyou de voyager. Hickey a réfléchit à la quasi-faillite de Minsk et regarda au sud vers l’endroit où l’or noir a jailli. Le 12 Décembre 2012, Pat a fait voter les premiers Jeux européens à Bakou.

Aliyev et Lukashenko

Aliyev et Lukashenko

Le gouvernement de ALIYEV incarne « le crime organisé. » Qui dit cela? Un diplomate américain à Bakou dans un rapport secret à Washington en Septembre 2009. Il avait consulté des sources au sein du gouvernement avant d’écrire un rapport détaillé – et parfois hilarante – décrivant la façon dont fonctionne la mafia politique et les affairs en Azerbaïdjan.

Le rapport, diffusé par WikiLeaks, affirme que le président Ilham Aliev est deux hommes en un. « Michael Corleone à l’extérieur, Sonny à l’intérieur », a déclaré le diplomate.

« Sonny est impétueux, impulsif, et croit à la force brutale pour réparer n’importe quel affront à la famille Corleone. Pour lui, les affaires sont personnels « , a écrit le diplomate américain à Bakou. « Sonny refuse d’envisager un présent ou un futur dans lequel la famille Corleone ne domine pas… Son but semble être un environnement politique dans lequel la dynastie Aliev est incontestée « .

Cela explique les coups vicieux, les emprisonnements et les meurtres. Si vous devez venir voir les Jeux de Bakou, n’offusquez pas le Parrain Sonny niché dans son palais présidentiel. Soyez averti que si « Aliyev perçoit un défi à son autorité ou des affronts, même mineurs, à la dignité de sa famille, lui et son cercle privé sont susceptibles de réagir (ou réagir de manière excessive)» par «des représailles brutales. »

Le "Michael Corleone à l'extérieur" dans ses costumes sur mesure et parlant un anglais parfait négocie avec les compagnies pétrolières, mène des conversation discrètes à Davos avec Pat Hickey du COI et avec le prince Albert de Monaco le carressant dans le sens du poil et dépensant une fortune dans des campagnes massives internationales de relations publiques pour dissimuler son image sordide en tant que "Sonny".

Le « Michael Corleone à l’extérieur » dans ses costumes sur mesure et parlant un anglais parfait négocie avec les compagnies pétrolières, mène des conversation discrètes à Davos avec Pat Hickey du COI et avec le prince Albert de Monaco le carressant dans le sens du poil et dépensant une fortune dans des campagnes massives internationales de relations publiques pour dissimuler son image sordide en tant que « Sonny ».

Il est également « un talentueux équilibriste d’alliances. » Voilà une façon polie de dire que les dépouilles volées à l’Etat et son immense richesse pétrolière sont partagées équitablement entre les grandes familles – y compris le clan de la Première Dame, la famille Pachayev, dite la plus puissante famille commerciale dans le pays.

Pat Hickey et son besoin désespéré de dominer un événement sportif européen étaient bien vus. Les jeux seraient extrêmement rentable pour les familles et ils dégageraient des images douces et chaleureuses surtout avec le soutien de la légère presse sportive internationale qui publié les images de d’un Pat courbé devant Mehriban.

Le point de vue du gouvernement américain de Michael / Sonny a été renforcée en public à la fin de 2012, lorsque le projet de crime organisé et la corruption de Sarajevo (OCCRP), un collectif de journalistes d’investigation de travail à travers l’Europe de l’Est, a applaudi le président Aliyev comme leur «Homme de l’année. »

Ils avaient acquis des preuves bien documentées que sa famille a des participations secrètes dans les plus grandes entreprises du pays, y compris les banques, les entreprises de construction, les mines d’or et les compagnies de téléphone. Peut-être qu’il était le « Voleur de l’année. »

Rencontrez Première Dame de l’Azerbaïdjan, présidente de la Fondation Heydar Aliyev, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, présidente du Comité d’organisation du concours de l’Eurovision, lauréate du Prix de l’Académie Internationale Olympique de 2014 « de l’excellence olympique » prix spéciale honoraire pour la promotion des valeurs olympiques, vice-présidente du Comité National Olympique de l’Azerbaïdjan, membre du Parlement azerbaïdjanais, vice-prés15 First Lady and the company she keepsidente du PYA au pouvoir – Parti Yeni Azerbaïdjan – (respiration)…  Présidente du Comité d’organisation des Jeux européen de 2015 à Bakou, Mehriban Aliyeva, née Pachayev.

Mehriban et Michael – et parfois Sonny – vivent bien, selon une autre fuite de l’ambassade américaine. « Il semble y avoir un sentiment étrange de décalage entre la résidence privée personnelle du Président Aliyev et les conditions socio-économiques pour les résidents moyens à Bakou, » a rapporté l’ambassadeur en 2007. Lui et d’autres diplomates ont été surpris à  « l’ostensible et opulente » maison de plage du couple avec sa vue «étourdissante» sur la mer Caspienne.

Il était prémonitoire que Mehriban prenne la présidence de la Fédération de Gymnastique de l’Azerbaïdjan en 2002. Ces Jeux montrent la gymnastique rythmique et artistique et se déroulent dans la spectaculaire nouvelle arène gymnastique nationale, décrites par le Financial Times comme « un délicieux essai dans l’architecture parlante, » construite par Pasha Construction. Oui, construite par son clan et leur conglomérat qui comprend plusieurs banques, dont la Banque Pacha, Pacha assurance, une station de télévision et beaucoup, beaucoup plus. C’est probablement la tribu la plus riche dans ce pays, de la taille de l’Irlande mais avec deux fois plus de pétrole qu’au Texas.

16 Baku New Gymnasium

Le bus les transportant « a accéléré vers la datcha présidentielle à travers les routes qui ont été complètement vidée de toute circulation. » Le Déjeuner a pris quatre heures et «les invités ont eu droit à beaucoup de caviar, d’esturgeon, et de vin, entrecoupé de fréquents toasts à la vodka /au vin. . . Il y avait plusieurs saunas souterrains et une énorme piscine couverte. Une fontaine d’intérieur et de l’or partout comme pour souligné l’extravagance « .

Titre original: Les Corleone sportifs de la mer Caspienne – 2ème Partie 

Duncan Mackay

Duncan Mackay

LA MACHINE DE PROPAGANDE DE LA PREMIÈRE DAME est dirigée depuis une maison imposante de briques rouges, dans la campagne agréable de Buckinghamshire au nord de Londres. L’ancien correspondent sportif de Guardian, le journaliste Duncan MacKay a été déclarée en faillite en 2010 pour des impayés d’un site de sport fait précédemment, mais a récupéré pour construire un empire des publications en ligne. Ces sites génèrent une couverture remarquablement favorable du Comité International Olympique, des ses membres les plus riche et des villes qui espèrent obtenir le privilège d’accueillir des Jeux d’hiver et d’été et des fédérations d’arts martiaux. Et, des Corleone de la mer Caspienne.

Des exemples de sa couverture enthousiaste des Jeux Européens de Bakou se trouvent dans sa série des profils des « visionnaires ». Une rare photo d’un sourire décore l’introduction admirative de M. MacKay sur le banal Président Aliyev. En 700 mots, on apprend qu’il a de grandes ambitions pour son pays et que « Aliyev refuse de mettre des limites à ce que l’Azerbaïdjan peut réaliser dans l’avenir. »

Un autre homme sans tache sur sa moralité est le ministre des Sports Azad Rahimov, la dernière personne que l’on voudrait rencontrer dans une ruelle sombre de Bakou. Il est l’homme « chargé de délivrer l’histoire. » Il « encapsule l’esprit« peut faire» qui imprègne les organisateurs» et «au cours des 10 dernières années, 35 complexes sportifs olympiques ont été construits. » Dans ses 565 mots il n’y a pas d’espace pour savoir qui a obtenu des contrats.

La Sainte Mehriban

2666

Au moment où M.Mackay a rencontré la Première Dame, il est été bien rôdé dans l’usage de la langue de Pyongyang. La sainte Mehriban obtient le plus de mots – 774 – mais encore moins est dit. La gymnastique est mentionnée mais elle semble manquer de passion. Elle rend hommage aux membres du Comité National Olympique de son pays. Elle a aidé à construire le Musée d’Art Moderne de Bakou – mais l’entrepreneur qui a obtenu le contrat n’est pas crédité. Son visage sculpté et le cadre sont dépeints avec amour.

Grâce au financement apparemment illimité, M. Mackay embauche de jeunes journalistes, encore innocents, pour faire l’éloge de l’industrie olympique comme elle choisirait d’être vue. Il emploie également une équipe de semi-retraités journalistes sportifs britanniques dont les reportages de presse optimistes écrits dans les hôtels de luxe de Bakou ne vont pas jusqu’à mentionner leurs collègues dans la prison Kurdakhani.

Ce qui les unit tous c’est leur admiration tout au long de leur carrière de l’aussi irréprochable Lord Sebastian Coe. Ils ont créé l’attitude à l’échelle de toute la presse que l’ancien coureur, politicien Tory et maintenant multi-millionnaire, est catétoriquement, avec la Première Dame, au dessus de tout soupçon.

Lord Coe partage son enthousiasme pour le spectacle de la mer cet été. En Octobre 2012, il a été nommé président du CSM strategic, qui fait partie du groupe Chime Communications – un groupe de sociétés de relations publiques et de gestionnaires d’événements avec plus de 1700 employés – avec un « bonjour d’or» de 1,9 M £ en espèces. Son salaire est de 350.000 £ et le Financial Times estime que cette année, il va gagner de 2,5 millions de £ de ses divers intérêts commerciaux, dont 300 000 £ par an en tant qu’«ambassadeur» de Nike.

CSM se vante d’avoir joué « un rôle de leader» dans le choix de Bakou pour les Jeux européens. Il a chorégraphié la présentation gagnante (il n’y en avait qu’une seule) à Pat Hickey et son COE à Rome en Décembre 2012. CSM a conseillé sur « le programme des sports, le concept de lieu et les opérations, les services d’événements des Jeux, la gestion des programmes, la préparation aux Jeux, la stratégie commerciale et sur le budget opérationnel pour Bakou 2015. « 

26-Coe-promotes-Baku

Lord Coe a été élu président de l’Association olympique britannique en Novembre 2012 et, le mois suivant, a représenté le sport britannique lors du vote pour la candidature de Bakou, créé par Chime Communications, pour accueillir les Jeux européens.

Chime est à l’aise avec les Corleone de la mer Caspienne. Les clans voulaient organiser les Jeux Olympiques de 2020 et Chime veut que nous sachions qu’ils « ont joué le rôle majeur dans l’élaboration du dossier d’application; le positionnement de la marque, le récit et la messagerie et aidé l’équipe Bakou 2020 dans son interaction avec et dans ses présentations pour le Mouvement Olympique. » Mais, Bakou a perdu.

Chime avait plus de succès avec le football et a garanti trois matches de groupe et un match de quart de finale pour le tournoi de l’UEFA Euro 2020. Ils ont fourni  » les services techniques et de gestion de projets stratégiques, y compris le développement et la production finale du dossier de candidature. »

Aux côtés de Lord Coe contribuant à créer une image chaleureuse, conviviale pour les Corleone, il y a Jon Tibbs. Le site de son entreprise de relations publiques basée à Wells Tonbridge proclame, « Nous façonnons les avis, changons les perceptions et nous construisons des marques dont les valeurs sont reconnus et respectés. » Un des collaborateurs de M.Tibbs – un « consultant senior » – est dédié à travailler pour Bakou. Tibbs a lui-même été sur le projet en sous-marin mais il a refait surface en Novembre dernier à Bakou comme hôte d’un dîner pour les fonctionnaires olympiques où a été vu le président du COI Thomas Bach se courber pour baiser la main de la Première Dame.

Thomas Bach et ses copains billionaires

Thomas Bach et ses copains billionaires

M. Tibbs avait travaillé pour la candidature de Sochi pour accueillir les Jeux olympiques d’hiver de l’an dernier, en promettant que les Jeux « pourrait être le stimulus qui accélèrera la marche du pays vers une société ouverte, transparente et fièrement démocratique, ainsi que porte les investissements et les opportunités à la fois pour la Russie et les entreprises internationales. »  L’aventure de Poutine en Crimée a sapé l’optimisme de M.Tibbs à propos de son client et il a déplacé ses propos vers l’Est pour parler favorablement du Turkménistan, que une autre des dictatures les plus viles du monde.

Jon Tibbs

Jon Tibbs

Estimant qu’il était difficile de dire quelque chose de positif à propos de son client, le président Gurbanguly Berdimuhamedov, et de sa jouissance des tortures extrêmes de ses critiques, M. Tibbs s’est axé plutôt sur le projet de président voyou qu’est la création d’un vaste complexe sportif de style Olympique. Tibbs l‘a qualifié comme «le secret le mieux gardé dans le monde du sport. »

Également sur la liste de paie du Turkménistan, il y a la compagnie de Lord Coe, Chime, et le noble Lord loue la « grande vision » de son client. Le proxénétisme de Tibbs envers les dictateurs post-soviétiques lui rapporta le Prix de la Reine de l’entreprise l’année dernière.

The Sporting Corleones of the Caspian

Share.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Le Comité International Olympique de Patrick Hickey et La Mafia

by Andrew Jennings time to read: 11 min
0

Notice: Trying to get property of non-object in /home/metranspcm/www/news/wp-content/plugins/jetpack/modules/gravatar-hovercards.php on line 238